Tuto zéro déchet: les emballages en cire d’abeille

Toujours dans une démarche de réductions des déchets, même si notre petite famille a  beaucoup progressée en quelques années, elle traîne encore de grosses lacunes !

L’une d’elle étant pour moi en cuisine, un gros point noir ( ou plutôt 3) : l’utilisation quotidienne (et oui, je cuisine, et EN PLUS, j’accommode les restes!) du trio infernal : papier alu + film alimentaire plastique + papier sulfu.

1er problème résolu depuis 1 mois : plus de sulfu, j’ai acheté une toile de cuisson SILPAT en silicone, et c’est juste génial. Ma seule erreur a été de n’en prendre qu’une, car j’ai souvent besoin de 2 plaques de cuisson dans le four, donc je vais en racheter une ce mois-ci, et ce sera réglé. Cela m’a coûté 11,50 euros ce qui peut sembler un peu cher, mais si on ramène au prix du papier cuisson, et au fait que vous ne créez plus de déchets, vous avez vite récupéré votre gain.

2ème problème plus contraignant : remplacer le film plastique (et le papier alu, mais que nous utilisons beaucoup moins).

Après quelques recherches sur le net, j’ai découvert les emballages en cire d’abeille, et je suis devenue fan.

C’est en fait, une pièce de tissu recouverte de cire d’abeille, qui permet de recouvrir les plats mais aussi d’emballer directement le produit alimentaire : morceau de fromage, fruit coupé, sandwich, etc. On peut même le congeler. Le tissu se réchauffe simplement entre les mains, et devient ainsi auto-adhésif.

Alors, bien entendu, partant du principe, que tout ce que je peux faire moi-même, JE LE FAIS, il était évident que je n’allais pas les acheter.

Vous avez donc le droit à un petit tuto simplissime :

1- Prenez un tissu en coton ou une matière non synthétique, qui résiste donc à la chaleur du four et couper vos rectangles ou carrés selon vos besoins. Pour ma part, j’ai fait 3 rectangles de 40x30cm, 2 rectangles de 30x20cm et 2 de 20x10cm. Coupez bien les petits fils qui dépassent, cela vous évitera de surfiler.

20181018_120601 (2)

2- Mettez votre tissu sur la plaque du four. Étalez sur votre pièce de tissu, des paillettes de cire d’abeille, de manière harmonieuse et enfournez pour 5mn à 100° environ. Je vous conseille de surveiller car ça va vite 🙂

3- Dès que vous sortez votre tissu, vérifiez que la cire est uniformément répartie (et complètement fondue bien sur) , et si ce n’est pas le cas, essayez d’imprégner avec la cire qui reste sur la plaque. Attention aux doigts : c’est chaud !

20181018_122737 (2)

Vous n’avez plus qu’à suspendre votre tissu pour le faire sécher, ce qui est très rapide.

Et voilà, pas plus compliqué que cela ! Vous avez maintenant de beaux emballages écolo et écono !

20181018_125951 (2)20181018_141154 (2)

Si vous n’êtes pas manuels, ou si cela vous semble trop compliqué, ou si vous n’avez pas le temps… Bref, si vous préférez les acheter, plusieurs sites proposent maintenant ce type d’emballages. Je ne les connais pas plus que ça, donc je vous en cite 3 que j’ai repéré au hasard : www.boutiquezerodechet.com, www.embalvert.com et www.sansbpa.com .

Ces emballages sont lavables à l’eau froide et au savon.

Alors tenté par ce DIY zéro déchet ?;)

Publicités

Joli Kimono d’été!! Le tuto!

Les jours qui rallongent, les arbres qui bourgeonnent, le mimosa au top de sa forme, et un 1er déjeuner en terrasse avec les collègues cette semaine: c’est sur l’hiver s’éloigne petit à petit!

Une furieuse envie de ressortir les robes à bretelles, et les tongs (mais on va se calmer un peu bien sur…) alors pour patienter une petite couturette simplissime mais qui, au demeurant, fait son petit effet: la veste de kimono d’été.

J’ai pris le tuto de Filoute ici, et j’ai acheté le tissu et le galon à pompon chez Ma petite Mercerie. 

InkedKimono_LI

Grosse satisfaction quand j’ai fait le défilé devant les enfants, ma 8 ans et demi s’est exclamée: « Maman, si les gens qui travaillent dans les magasins voit ça, ils vont te demander d’en faire 40000 pour les vendre! »Hihi! Oui, je sais c’est peu de chose, mais ça me fait plaisir, alors je prends 🙂

Je n’ai plus qu’une hâte : (oui qu’il fasse assez chaud pour le mettre, mais ce n’est pas ça!), c’est d’en faire un 2ème dans un joli coupon de tissu africain, avec un effet complètement différent mais super sympa aussi. Dans ce style là:

c7c953ac8757caed2c5898d3a1e6c2cd

Avec Brod’me de Bergère de France: Gagnez vos places pour le Salon du DIY.

Mon très cher partenaire Bergère de France m’a permis de tester il y a quelques jours la technique Brod’me, qui permet de customiser vêtements et accessoires grâce à un système de broderie facile et inratable !

img_5216

Halloween étant à nos portes, j’ai ajouter une tête de squelette au bonnet de mon fils (dont vous trouverez d’ailleurs le tuto ici .)

img_5219

Le kit comprend 2 planches de dessins autocollantes, que vous aller broder sur le support de votre choix, et ensuite passer sous l’eau pour laisser la magie opérer : le dessin fond sous l’eau et laisse apparaître votre impeccable broderie ! J’A-DORE !

img_5224

C’est facile, rapide et ludique, donc c’est pour la maman pressée qui manque de temps pour ces activités créatrices, que je suis. Vous trouverez tout les modèles sur le site de Bergère de France, ici.

img_5228

Et comme, avec bergère de France, on pense à vous, je vous propose de gagner 2 invitations au salon Créations & Savoir Faire, le salon du DO IT YOURSELF, qui se déroulera à Paris, Porte de Versailles du 16 au 20 Novembre. Vous pourrez entre autre vous rendre sur le stand Bergère de France et y découvrir toutes les dernières nouveautés pour vous faire plaisir.

img_5222

Il vous suffit pour participer de liker ma page facebook ici et celle de Bergère de France ici, et de me laisser un commentaire à la suite de ce post, pour confirmer votre participation.

Un tirage au sort sera effectué mardi 25 octobre pour désigner le ou la gagnante des 2 entrées.

Bonne chance à vous tous !

DIY: des donuts plein la tête!

Quand on est dans une démarche de réduction des déchets, et bien, le recyclage, ça devient une habitude, quitte à avoir, parfois des idées un peu loufoques !

Qui a dit qu’une paire de chaussettes usées ne pouvait plus servir ? Pas moi, c’est certain !

Donc, avec les vieilles paires de ma fille, je fais : des donuts bien sur ! Non, pas ceux avec des perles colorés et un glaçage trop sucré, non… les accessoires pour cheveux;)

On prend sa vieille paire de chaussettes, on coupe le bout, et on roule ! Et voilà, vous avez recyclé, vous avez réduit vos déchets, et vous avez économisé quelques euros. Merci qui ? Merci Lolo !

Et vous avez même le droit de vous faire les macarons de la princesse Leïa!

Bon, c’est pas non plus une obligation, hein… mais si vous voulez le total look, c’est par ici.

DIY: Tuto de la jupe patineuse

Je prépare ma garde robe d’été et je vous livre donc aujourd’hui THE tuto archi-simple de THE jupe qui tourne ! Oui, c’est une jupe patineuse en langage correct ! Mais, moi,  ze préfère « la-jupe-qui-tourne »!

1- Prenez un coupon de tissu plutôt souple, de 1,50 sur 1,50m et pliez le en 4.

DSCN5762

2- Et là, sortez vos calculettes ! On va faire un peu de maths ! Ben non, ne partez pas !!! Avec 4/20 au bac, en maths, j’y suis arrivée, donc… (oui ! 4/20… à ma décharge, j’ai fait littéraire, moi, madame!)

Donc, calculatrice, car on va devoir tracer et découper un cercle, pour la taille et un autre cercle pour le bas de la jupe. Si vous voulez, le coupon, ressemblera alors, à un gros donut !

La formule à appliquer est la suivante : tour de taille/ Pi*2 (soit 3,14*2=6,28).

Exemple : votre tour de taille est de 60cm (je vous envie!) vous obtenez donc : 60/6,28= 9,55 cm.

3- Avec votre crayon tailleur, vous viendrez marquer 2 repères à 9,55 cm de l’angle de votre carré de tissu plié.

DSCN5764

3- Prenez ensuite le crayon couture, attachez le à un morceau de laine pour faire un compas, et dessinez votre arc de cercle en maintenant la laine au niveau de l’angle, et en tracant d’un repère à l’autre.

DSCN5766

DSCN5770

4- Déterminez la longueur souhaitée pour votre jupe et ajoutez-y 2 cm pour l’ourlet. Prenons par exemple 52 cm (50+ 2 cm pour l’ourlet). A partir de votre 1er arc de cercle (qui correspond donc à votre tour de taille), vous allez maintenant mesurer 52 cm et faire à nouveau 2 repère et un nouvel arc de cercle avec votre compas.

5- Découpez maintenant vos 2 arcs de cercle, et admirez votre donut !

DSCN5773

IMG_4413

La partie la moins drôle arrive : le surfilage !:(

Il vous faut donc à présent, surfiler le tour de taille et le bas de la jupe.

Dans votre élan, vous ferez ensuite l’ourlet du bas de la jupe : si vous êtes parfaite, vous piquez un mini ourlet à ½ cm du bord, puis un 2ème ourlet à 1cm, cette fois-ci.

Si vous faites parti du même club de feignasse que moi, vous ne faites que le petit ourlet à 0,5cm;)

IMG_4417

6- Découpez maintenant votre ceinture, soit dans le même tissu et dans ce cas, il vous faut un élastique à la mesure de votre tour de taille, ou bien, comme j’ai fait, dans un autre tissu extensible style jersey de coton (tissu de tee-shirt). Vous couperez une bande à votre taille + 2 cm, sur environ 10 cm de large. Soit pour notre exemple précédent : 62cm sur 10cm.

IMG_4415

7- Dans le cas, où vous choisissez le tissu extensible, comme moi, vous allez simplement coudre votre ceinture sur les 2 petits cotés, endroit contre endroit. Vous obtenez un cercle.

IMG_4419

Puis, envers contre envers, cette fois-ci, vous allez pliez et piquez les grands bords de votre ceinture.

IMG_4421

Il ne vous reste plus qu’à épinglez la ceinture sur la jupe, endroit contre endroit, en prenant soin de bien répartir les fronces, et piquez à 1cm du bord.

DSCN5825

  • DSCN5826
  • Si vous avez choisi, le même tissu + l’élastique, vous allez pliez et piquez votre ceinture envers contre envers, sur la grande longueur. Vous épinglerez ensuite à la jupe, endroit contre endroit, et piquerez, en laissant bien l’ouverture pour passer l’élastique. A l’aide d’une épingle à nourrice (ou d’un pique à brochette, ça marche aussi très bien!), vous coulisserez l’élastique dans la ceinture, et vous réunirez les 2 extrémités en les piquant ensemble. Il ne vous restera plus qu’à fermer votre jupe par quelques points.

Et voilà, en 2 heures, vous avez fait votre jupe qui tourne !

jupe patineuse.jpg

Le modèle est adaptable de la version très courte à la version longue, c’est à vous de choisir… ou pas : faites en une de chaque !;)

Vous pouvez aussi retrouver un tuto sur Prima en vidéo, pour la version fermeture à glissière.

la jupe qui tourne... tourne!
Et elle tourne!

Tuto : Guirlande d’oeufs de Pâques.

Un DIY de Pâques avant l’arrivée des cloches ça vous tente ?

Alors sortez vos papier de soie, on va se faire une petite guirlande d’œufs colorés !

DSCN5720

1- Choisissez plusieurs de papier de soie, dans les coloris que vous souhaitez.

2- Prenez un gabarit d’œuf (le mien est issu d’un coloriage de Pâques, par exemple) et tracez le contour, dans le coin de votre premier papier.

DSCN5722

3- Pliez votre feuille de papier, afin de créer, le maximum d’épaisseurs. Le papier de soie est si fin, qu’il se découpe très bien, même avec plusieurs couches.

DSCN5728

4- Découpez, vos œufs et faites de même pour chaque couleurs.

DSCN5730

5- A la machine, cousez les œufs, 5 par 5 et en alternant les couleurs, et en laissant environ 3 cm de fil, entre chaque œufs.

DSCN5753

6- Une fois votre guirlande entièrement cousue, pliez à la main, chaque couleurs afin « d’ouvrir votre œuf, et de lui donner donc du relief.

DSCN5754

Il ne vous reste plus qu’à accrocher votre guirlande !

Vous pouvez varier la thématique avec des lapins, poules, poussins, etc. Vous avez même le droit de les mélanger sur une même guirlande;)

N’hésitez pas à mettre un lien vers vos créations, dans les commentaires, si vous le souhaitez.

Ma cousette de la semaine: le tee-shirt Loose

Encore un grand classique, que je voulais coudre depuis un moment, et ben voilà : c’est fait ! THE tee-shirt Loose !

Et dis donc, ami lecteur ? Tu as remarqué ? C’est ma 2ème cousette du mois, et c’est encore pour ma pomme ! La semaine dernière la robe 4 rectangles, cette semaine le tee-shirt Loose… Ouh là là ! Je serais pas en train de devenir enfin égoïste, moi ? 😉

Pour mon prochain projet, j’aimerais bien me faire (encore!) une marinière… Problème, je n’ai pas de tissu à rayures…. Et comme, j’ai plein de tissus (mais pas à rayures!) dans mes boites, je culpabilise d’en racheter…. Oooooooh ! Sainte Rita ! Viens moi en aide !!!

Pour en revenir à mon tee-shirt Loose, j’ai trouvé le tuto et le patron ici, sur le très joli site de MCPB (Maman coud, papa bricole). C’est très clair, et très simple à réaliser. Pour info, le patron étant en 38/40, et moi faisant plutôt un 46/48 (!) j’ai simplement rajouté 2 cm au crayon sur le patron, avant de le découper.

Ca vous plait? Vous en pensez quoi? C’est pas trop la lose? … BON OK: je sors, je sors, je sors!

DIY: réparer votre jean préféré.

Quand on aime un jean, il finit souvent comme ça :

DSCN5501

La fameuse usure de l’entrecuisse !

Et bien sur, pas question de le jeter, parce que :

1- On l’aime, justement !

2- On peut le réparer !

Pour cela, rien de simple, il vous faut un morceau d’un autre jean pour faire un patch et une machine à coudre.

1- On commence par épingler le patch (coupé comme il se doit) sur l’envers. Il vaut mieux finir la couture d’un patch avant de s’occuper de l’autre.

DSCN5502

2- Avec un mélange de fil se rapprochant de votre jean pour la bobine et pour la canette, on coud au point zigzag, tout autour du patch et aussi sur la déchirure, comme pour … réparer une balafre, si vous voulez ! Ca permet d’aplatir les parties déchirées et de les « fondre » dans le jean.

DSCN5507

3- On fait la même chose sur le 2ème côté… et on admire son travail !

DSCN5504

Et voilà ! Vous venez de sauver votre jean préféré 😉

DIY: Un potager carré en cagettes

Le soleil est là, il fait bon (malgré la neige que l’on aperçoit sur les sommets !), les bourgeons explosent à chaque coin d’arbustes, et moi j’ai passé la matinée à planter : LE BONHEUR est bien dans le pré le potager, je vous le dis !

Aujourd’hui donc, je vous propose d’apprendre à faire un potager en carré totalement recup’ /recycl’ !

De mes paniers de fruits et légumes de L’AMAP, j’ai souvent conservé les cagettes en bois, en me disant que je m’en resservirai facilement. Une partie a donc été repeinte et me sert de petits rangements dans la cuisine, et le reste a été transformé en potager carré.

 

1- Il faut évider les cagettes afin de ne garder que le tour. Prévoyez une bonne paire de gant de travail, une pince et un petit pot pour récupérer les clous et agrafes (que vous jetterez ensuite… non, je n’ai pas trouvé de 2ème usage aux agrafes tordues, vous pouvez les jeter ! A moins que quelqu’un est une idée ? Ok, je sors…)

2- Avant de placer vos cagettes, il faut préparer votre sol : recouvrez-le d’une couche de carton d’emballage récupéré (les marrons classiques, pas coloré en blanc ou autre), puis d’une couche de compost (ou de fumier ou une autre matière organique…. vous pouvez aussi mettre vos épluchures de légumes et fruits, des coquilles d’œufs écrasés, du marc de café, etc. ) et enfin d’une couche de tonte de gazon. En se décomposant, les différentes matières vont enrichir et nourrir le sol. L’idéal est de le préparer avant (durant l’hiver), mais pas de panique, ce n’est pas perdu, il faut bien commencer à un moment donné ! Ça ne gênera en rien vos plantations.

3- Arrosez abondamment pour mouiller toutes les couches.

4- Lorsque votre sol est prêt, disposez vos cagettes comme vous le souhaitez, les unes à coté des autres, et enfoncez bien les 4 côtés (à mains nues, pas au marteau : c’est fragile, la cagette!).

FullSizeRender

5- Vous pouvez, maintenant recouvrir de terre fertile (toute simple, que vous pouvez acheter dans le commerce, ou la terre de votre jardin, si elle est de bonne qualité, pas de terreau) chaque cagette. Vous pouvez mettre entre 15 cm environ.

6- Votre potager carré est prêt ! Vous n’avez plus qu’à planter !

IMG_4257.JPG

Dans mon exemple, j’ai commencé par planter des fraises. Un conseil : lorsque vous dégagez la terre, pour mettre votre pied de fraise, enfoncez votre transplantoir pour former une croix, et ainsi « déchirer » le carton en dessous. Vous aiderez les racines de vos fraises (ou autre) à s’enfoncer profondément.

IMG_4273

7- N’oubliez pas de noter ce que vous avez planté, et pour cela, inutile, d’aller acheter desIMG_4259 étiquettes de plantation…Avez vous vu mes jolis bâtonnets ? Les premiers sont nos brosses à dents en bambou !

 

IMG_4262Et donc entièrement biodégradables, et le dernier est un bâton de glace ! Et, oui, ma brave dame ! Rien ne se perd, tout se transforme !