Calendrier de l’avent DIY

Oh yes ! Cette année, je suis dans les temps pour faire mon propre calendrier de l’avent !

Ben c’est sur, que quand tu retires le travail de ton emploi du temps, il t’en reste plein, du temps. Donc, tu peux réfléchir, anticiper et faire tout simplement !

Voici donc, mon, ou plutôt mes calendriers de l’avent (et oui un par enfant, sinon c’est la déclaration de la 3ème guerre mondiale, si tu leur demande de partager… « non, mais attend, c’est pas parce que c’est bientôt Noël qu’il faudrait en plus, qu’on soit gentils, quoi ! Tu crois encore au père Noël ou quoi ? ») entièrement homemade, do it yourself, récup, écolo, écono, maison quoi !

J’ai utilisé les sachets krafts que je récupère pour mes courses fruits et légumes, mais comme ils étaient bien trop grands, j’ai retaillé à grands renforts de scotch pour avoir la bonne taille. Le calendrier est donc composé de 20 sachets renfermant chacun 1 chocolat par jour et par enfant (sinon 3ème guerre, etc. tu as compris;)) , et de 4 enveloppes, de bon à utiliser :

  • 1 bon pour 1 sortie ciné en famille, avec le film de leur choix
  • 1 bon pour un dîner-goûter, quand ils veulent. Ils adorent ça, et moi ça me rappelle de bons souvenirs 🙂
  • 1 bon pour une soirée télé avec le programme de leur choix
  • et 1 bon pour un spectacle juste avant Noël : le cirque du Vietnam. Bon, là j’avoue je me fais plaisir aussi à moi 🙂 ! j’adore le cirque, mais il faut qu’il soit sans animaux, donc ça restreint le choix, même si ça a tendance à évoluer positivement. Donc la troupe se produisant à Cannes, pendant les vacances, j’ai sauté sur l’occasion, pour emmener toute la famille ! Vivement Décembre !!

J’ai donc terminé mes calendriers en imprimant des chiffres trouvés sur Pinterest (il y en a plein), que j’ai découpé et accroché avec des petites pinces à linges, que j’avais en stock.

IMG_20181123_181504_596

Quelques ficelles plus tard et voici mes jolis sachets. Qu’en pensez-vous ?

Et vous, c’est comment cette année le calendrier ? Acheté ? Fait maison ? N’hésitez pas à partager.

Publicités

Tuto zéro déchet: les emballages en cire d’abeille

Toujours dans une démarche de réductions des déchets, même si notre petite famille a  beaucoup progressée en quelques années, elle traîne encore de grosses lacunes !

L’une d’elle étant pour moi en cuisine, un gros point noir ( ou plutôt 3) : l’utilisation quotidienne (et oui, je cuisine, et EN PLUS, j’accommode les restes!) du trio infernal : papier alu + film alimentaire plastique + papier sulfu.

1er problème résolu depuis 1 mois : plus de sulfu, j’ai acheté une toile de cuisson SILPAT en silicone, et c’est juste génial. Ma seule erreur a été de n’en prendre qu’une, car j’ai souvent besoin de 2 plaques de cuisson dans le four, donc je vais en racheter une ce mois-ci, et ce sera réglé. Cela m’a coûté 11,50 euros ce qui peut sembler un peu cher, mais si on ramène au prix du papier cuisson, et au fait que vous ne créez plus de déchets, vous avez vite récupéré votre gain.

2ème problème plus contraignant : remplacer le film plastique (et le papier alu, mais que nous utilisons beaucoup moins).

Après quelques recherches sur le net, j’ai découvert les emballages en cire d’abeille, et je suis devenue fan.

C’est en fait, une pièce de tissu recouverte de cire d’abeille, qui permet de recouvrir les plats mais aussi d’emballer directement le produit alimentaire : morceau de fromage, fruit coupé, sandwich, etc. On peut même le congeler. Le tissu se réchauffe simplement entre les mains, et devient ainsi auto-adhésif.

Alors, bien entendu, partant du principe, que tout ce que je peux faire moi-même, JE LE FAIS, il était évident que je n’allais pas les acheter.

Vous avez donc le droit à un petit tuto simplissime :

1- Prenez un tissu en coton ou une matière non synthétique, qui résiste donc à la chaleur du four et couper vos rectangles ou carrés selon vos besoins. Pour ma part, j’ai fait 3 rectangles de 40x30cm, 2 rectangles de 30x20cm et 2 de 20x10cm. Coupez bien les petits fils qui dépassent, cela vous évitera de surfiler.

20181018_120601 (2)

2- Mettez votre tissu sur la plaque du four. Étalez sur votre pièce de tissu, des paillettes de cire d’abeille, de manière harmonieuse et enfournez pour 5mn à 100° environ. Je vous conseille de surveiller car ça va vite 🙂

3- Dès que vous sortez votre tissu, vérifiez que la cire est uniformément répartie (et complètement fondue bien sur) , et si ce n’est pas le cas, essayez d’imprégner avec la cire qui reste sur la plaque. Attention aux doigts : c’est chaud !

20181018_122737 (2)

Vous n’avez plus qu’à suspendre votre tissu pour le faire sécher, ce qui est très rapide.

Et voilà, pas plus compliqué que cela ! Vous avez maintenant de beaux emballages écolo et écono !

20181018_125951 (2)20181018_141154 (2)

Si vous n’êtes pas manuels, ou si cela vous semble trop compliqué, ou si vous n’avez pas le temps… Bref, si vous préférez les acheter, plusieurs sites proposent maintenant ce type d’emballages. Je ne les connais pas plus que ça, donc je vous en cite 3 que j’ai repéré au hasard : www.boutiquezerodechet.com, www.embalvert.com et www.sansbpa.com .

Ces emballages sont lavables à l’eau froide et au savon.

Alors tenté par ce DIY zéro déchet ?;)

Mon coin de ciel bleu au salon!

Sont-ce les jours qui raccourcissent ?

Sont-ce les 1ères fraîcheurs du matin ?

Sont-ce mes ipomées qui s’amenuisent de jour en jour, sur la terrasse? 😦

Une furieuse envie d’apporter du soleil dans la maison m’étreint depuis quelques jours ! Qu’à cela ne tienne, j’ai donc décidé de repeindre, non pas une pièce mais un meuble, en bleu, je dirais d’inspiration marocaine, avec un super effet vieilli, dont je m’en vais vous dévoiler tous les secrets…. Mmmmmmhhhhhh, d’humeur mystérieuse, ce matin?

Tu l’auras donc rectifié de toi-même, ami lecteur, j’ai apporté, à défaut de soleil, au moins un coup de ciel bleu dans le salon. Je t’avoue que j’ai tenté le soleil en proposant à l’Homme de repeindre ce magnifique buffet indien en jaune , et je ne sais pourquoi il a refusé…

Sans titre
Ça c’est mon meuble tout tristoune, avant mon intervention…

Ok, je te dis tout : j’avoue que j’ai déjà repeint le couloir en jaune (non, non, pas jaune pale ou blanc cassé avec une pointe de jaune, non: jaune- jaune… poussin, soleil, tournesol… JAUNE!) l’année dernière, ce qui est très joli, et a vraiment apporté un coup de peps à notre petite maisonnette. Mais depuis, j’ai tendance à voir tout en cette jolie couleur vitaminée, la déco, comme les vêtements. Je crois donc que l’Homme a un peu saturé pour le coup…

Donc, après avoir essuyé ce refus catégorique, je me suis rabattue sur ce magnifique bleu de TOLLENS, collection Couleur Plurielle, teinte Vibrante. Petite astuce en plus, je l’ai commandé sur le site Peinture-Destock, que j’ai découvert par hasard, et qui propose des peintures (et matériel) de marque, à des prix défiants toutes concurrence : 30,90€ les 2,5 litres chez Peinture-Destock, contre 43,90€ dans une enseigne très connue de bricolage.

Coucou c'est moi! Et le magnifique bleu de Tollens!
Coucou c’est moi! Et le magnifique bleu de Tollens!

1ere étape : le ponçage.

Oui, c’est chiant, oui, on a de la poussière partout, oui, mais il faut le faire !

Pour ma part j’ai utilisé une petite ponceuse électrique, mais vous pouvez tout aussi bien le faire au papier de verre . Dans le cas de mon meuble, qui était recouvert d’une épaisse couche de vernis foncé, c’était absolument impératif, afin de rendre cette couche plus mate et poreuse, pour que la peinture accroche.

2ème étape : peindre!

Après un bon dépoussiérage (ponçage oblige), j’ai attaqué directement la peinture, en ayant pris soin au préalable de couvrir au scotch de peintre la partie haute de mon meuble, que je souhaitais laisser brute. Laissez sécher le temps nécessaire.

3ème étape : Un p’tit coup de vieux !

J’ai utilisé 2 techniques pour vieillir le buffet : la cire et le ponçage.

J’avais une boite de Ma cire facile de Bondex, effet métallisé Wengé, depuis un bail, que je n’avais au final pas utilisé, car le rendu sur un mur blanc, n’était pas du tout concluant. Mais je dois dire, que sur ce bleu, c’est parfait.

Il faut prendre un tout petit peu de cire sur un chiffon non pelucheux, et étaler uniquement sur les arêtes du meuble, et toutes les parties sculptées. Allez-y vraiment par petites touches, en effleurant le meuble, surtout au début, pour pouvoir doser, et ne pas avoir la main trop lourde. Le but, n’étant pas de recouvrir, mais de donner un effet patiné. Ce qui est d’autant plus intéressant avec cet effet métallisé, c’est qu’il joue vraiment avec la lumière du jour.

2ème technique : le ponçage, cette fois au papier de verre, et une fois de plus par petites touches, et avec parcimonie. Je l’ai utilisé à nouveau sur les arêtes et les moulures.

D’une manière générale, lorsque l’on vieillit un meuble, pour un effet le plus naturel possible, on part du principe, que les parties « abîmées » par le temps sont les angles, les arêtes et les découpes. La teinte la plus claire sera toujours au centre des parties lisses.

Meuble indien bleu

Et voilà le résultat : petite ambiance marocaine dans notre séjour, on se croirait à Chefchaouen, non?

Joli Kimono d’été!! Le tuto!

Les jours qui rallongent, les arbres qui bourgeonnent, le mimosa au top de sa forme, et un 1er déjeuner en terrasse avec les collègues cette semaine: c’est sur l’hiver s’éloigne petit à petit!

Une furieuse envie de ressortir les robes à bretelles, et les tongs (mais on va se calmer un peu bien sur…) alors pour patienter une petite couturette simplissime mais qui, au demeurant, fait son petit effet: la veste de kimono d’été.

J’ai pris le tuto de Filoute ici, et j’ai acheté le tissu et le galon à pompon chez Ma petite Mercerie. 

InkedKimono_LI

Grosse satisfaction quand j’ai fait le défilé devant les enfants, ma 8 ans et demi s’est exclamée: « Maman, si les gens qui travaillent dans les magasins voit ça, ils vont te demander d’en faire 40000 pour les vendre! »Hihi! Oui, je sais c’est peu de chose, mais ça me fait plaisir, alors je prends 🙂

Je n’ai plus qu’une hâte : (oui qu’il fasse assez chaud pour le mettre, mais ce n’est pas ça!), c’est d’en faire un 2ème dans un joli coupon de tissu africain, avec un effet complètement différent mais super sympa aussi. Dans ce style là:

c7c953ac8757caed2c5898d3a1e6c2cd

Des genoux monstrueusement raccommodés!

C’est en rangeant les vêtements des loulous que la vérité me sauta au visage: il manquait des pantalons aux 2 monstres, et autant la disparition des pulls et autres gilets (l’an passé mon fils a quand même réussi à « oublier » 6 pulls-gilets à l’école et au centre..si, si , six!) bien qu’elle m’agace, peut s’expliquer, mais les pantalons, là je m’inquiète!

Donc, après inspection des lieux stratégiques (dessous de lit-fond de panier à linge- dernière étagère du fond où l’on met les trucs dont on n’a pas besoin), j’ai compris que les disparus étaient en fait sur la pile de linge à repriser que j’ai savamment alimentée au fil des derniers mois semaines jours.

Honte sur moi, enfer et damnation, il ne me restait plus qu’à sortir la boite à couture et aller piquer quelques idées sur Pinterest.

Voici le résultat pour 4 pantalons sur 6 , mais j’ai des excuses: toute la famille est malade. Enfin pas moi, évidemment, mais mes 3 enfants 2 enfants et l’Homme.

DSCN6633 (2)

DSCN6634 (2)

Je suis contente du résultat et les loulous aussi. Manquerait plus qu’ils trouent leur pantalon exprès! 🙂

 

Avec Brod’me de Bergère de France: Gagnez vos places pour le Salon du DIY.

Mon très cher partenaire Bergère de France m’a permis de tester il y a quelques jours la technique Brod’me, qui permet de customiser vêtements et accessoires grâce à un système de broderie facile et inratable !

img_5216

Halloween étant à nos portes, j’ai ajouter une tête de squelette au bonnet de mon fils (dont vous trouverez d’ailleurs le tuto ici .)

img_5219

Le kit comprend 2 planches de dessins autocollantes, que vous aller broder sur le support de votre choix, et ensuite passer sous l’eau pour laisser la magie opérer : le dessin fond sous l’eau et laisse apparaître votre impeccable broderie ! J’A-DORE !

img_5224

C’est facile, rapide et ludique, donc c’est pour la maman pressée qui manque de temps pour ces activités créatrices, que je suis. Vous trouverez tout les modèles sur le site de Bergère de France, ici.

img_5228

Et comme, avec bergère de France, on pense à vous, je vous propose de gagner 2 invitations au salon Créations & Savoir Faire, le salon du DO IT YOURSELF, qui se déroulera à Paris, Porte de Versailles du 16 au 20 Novembre. Vous pourrez entre autre vous rendre sur le stand Bergère de France et y découvrir toutes les dernières nouveautés pour vous faire plaisir.

img_5222

Il vous suffit pour participer de liker ma page facebook ici et celle de Bergère de France ici, et de me laisser un commentaire à la suite de ce post, pour confirmer votre participation.

Un tirage au sort sera effectué mardi 25 octobre pour désigner le ou la gagnante des 2 entrées.

Bonne chance à vous tous !

Occuper ses enfants grippés: décoration d’œufs et autres peinturlurades!

Une enfant malade + un jour de congés non-prévu pour la garder = des activités manuelles !

Cela faisait bien longtemps que nous ne nous étions retrouvées ma fille et moi à la maison un mercredi tout entier. C’est donc en toute logique que je lui ai consacré cette journée en privilégiant son bien-être et ses envies : lasagnes végétarienne à sa demande et crêpes pour le goûter, et bien sur petites activités manuelles pour son plus grand plaisir.

Complètement hors saison, ( disons qu’on est très en avance… ou très en retard), nous avons préparé des œufs décorés.

Comment vider les œufs :

Il suffit de percer délicatement votre œuf de part et d’autre de son extrémité (avec un pic à brochette en métal, c’est parfait), et de souffler dans l’un des trous pour faire sortir l’œuf (que vous récupérerez dans un bol évidemment).

IMG_5081.jpg

Je vous fais grâce de la photo de moi en train de souffler dans les œufs, le glaire qui coule et mes joues cramoisis: AB-SO-LU-MENT IMMONDE!

Vous passerez ensuite les coquilles sous un filet d’eau pour les rincer et éviter qu’il ne reste de l’oeuf dessus, et vous les laisserez sécher.

Concernant les blancs et jaunes, si vous ne les utilisez pas immédiatement, il est bien sur, hors de question de les jeter (de grâce!) vous pouvez donc les congeler pour une future utilisation.

Vous prendrez alors soin de les battre en omelette et d’ajouter un peu de sel ou un peu de sucre selon la future utilisation. Ce n’est pas obligatoire, mais cela évitera que votre mixture devienne granuleuse à la décongélation. N’oubliez pas de noter sur votre récipient le nombre d’œufs et ce que vous avez ajouté (sel ou sucre), cela évitera les mauvaises surprises 😉

Revenons donc à notre décorations d’œufs. J’ai trouvé beaucoup d’exemples de modèles sur la bible Pinterest, et le choix de ma 7 ans s’est porté sur la famille Barbapapa. Voici donc le résultat à la peinture acrylique et finition aux crayons Pocsa. La finesse des  finitions sera bien sur proportionnelle à l’âge de l’enfant 😉

img_5108

Je vous conseille, de faire la peinture en 2 temps : peindre le haut et laisser sécher dans un coquetier ou une boite à œufs, puis peindre le bas. Ceci n’est pas toujours évident, car les enfants ne sont pas patients, et attendre que l’oeuf séche peut s’avérer vraiment difficile pour eux, selon l’âge. Prévoyez dans ce cas, une petite activité pour les faire patienter. Et comme je suis une maman tellement organisée et super sympathique (!), je vous dévoile quelques mini activités peinturluresques (SI ! CA EXISTE!) que nous avons donc testés et qui ont beaucoup plus à ma louloute.

  • L’arbre en boutons :

Peignez rapidement en noir quelques branches partant d’un tronc principal.

img_5103

 

 

Une fois sec, proposez à l’enfant de tremper un pinceau à pochoir (rond et à poil dur) dans une ou plusieurs couleurs de peinture, et de l’appliquer tels des boutons de fleurs, près à éclore.

 

 

 

  • L’arbre feuille :

Après avoir divisé votre feuille en 2 et peint une moitié en noir et l’autre en dégradé de la couleur que vous voulez (cette partie pouvant bien entendu être réalisé par l’enfant selon son âge), demandez à l’enfant de peindre une grande feuille. img_5098Appliquez la feuille sur le dessin et pressez délicatement pour faire un bel effet nervuré.

Ma grande a ensuite voulu décorer son arbre-feuille, car la forme lui faisait penser à un sapin de Noël. Pourquoi pas ?

 

img_5105

 

  • L’aquarium à doigt :

L’activité dont le rendu est le plus réussi pour moi.

Faites tremper les petits doigts dans différentes couleurs de peinture et appliquer les empreintes sur toute la feuille. Laissez sécher quelques minutes, le temps d’aller se récurer les mains par exemple…

Une fois sec, avec un feutre fin noir, demandez à l’enfant de dessiner des nageoires, des yeux, et une queue de poisson à chaque empreinte pour créer un aquarium multicolore.img_5161

Princesse Leïa, tu seras!

Quand ma princesse a reçu son carton d’invitation, pour l’anniversaire de sa copine, sur le thème de Star Wars, je me suis dit : « J’adore cette génération! La petite choisi Star Wars pour ses 7 ans, et la mienne, veut un thème Zorro ! Elles assurent les gamines ! ».

Et quand ma fille m’a dit, avec son air de Chat Potté : « Mais, j’ai pas de déguisement Star Wars, moi…. en plus j’y connais rien ! », j’ai pensé : Machine à coudre !

Enfin, en fait, j’ai surtout pensé, que moi non plus, j’y connais rien à Star wars, car pour ceux, qui n’ont pas suivi, je le répète sans honte et sans détour : « NON JE N’AI JAMAIS VU UN EPISODE DE STAR WARS ! »

Pour autant, je n’ai pas vécu dans une grotte au fin fond de la forêt, donc, Star wars m’évoque, quand même, une série de visuels, de personnages et toute une imagerie, commune à tous. Donc, immédiatement, j’ai visualisé ma princesse, avec des gros macarons sur les oreilles et une robe blanche;)

Bon, j’avoue, je lui ai dit : « T’inquiète ma paupiette, je vais te coudre la robe de la princesse Leïla ! », et j’ai donc réalisé en regardant sur le net qu’elle s’appelle Leïa, et pas Leïla… Oui, oh, ça va, hein !

Donc, la tenue se compose : Patron robe princesse Leiad’un tee-shirt et d’un pantalon blanc, de la robe découpée et cousue dans un vieux coupon de tissu, en jersey de coton, d’une ceinture à paillettes grises, et des 2 mythiques macarons d’oreilles !

Pour la robe, j’ai simplement découpé 2 pièces identiques, autour d’une des robes de ma fille, en allongeant la longueur, ainsi que les manches pour obtenir à peu près la forme voulue. J’ai ensuite cousu les parties ensemble et fait un ourlet au col uniquement.

déguisement princess Leïa

Pour les macarons, j’ai utilisé 2 donuts, que vous pouvez réalisé hyper facilement et sans aucun frais, en suivant mon tuto ici.

1- J’ai fait 2 couettes de chaque coté, juste au dessus des oreilles.

2- J’ai passé une queue dans chaque donut, et j’ai enroulé tout autour, afin de former un joli chignon.

3- J’ai bien fixé le tout (on sait comment sont les anniversaires ! Plutôt agités!) avec des pinces invisibles… et voilà ! Ma princesse a son casque !

Vous noterez que sur la photo, ce n’est pas ma princesse mais moi-même! Oui, il faut parfois, savoir payer de sa personne pour illustrer son blog 😉

Donuts de princesse

DIY: des donuts plein la tête!

Quand on est dans une démarche de réduction des déchets, et bien, le recyclage, ça devient une habitude, quitte à avoir, parfois des idées un peu loufoques !

Qui a dit qu’une paire de chaussettes usées ne pouvait plus servir ? Pas moi, c’est certain !

Donc, avec les vieilles paires de ma fille, je fais : des donuts bien sur ! Non, pas ceux avec des perles colorés et un glaçage trop sucré, non… les accessoires pour cheveux;)

On prend sa vieille paire de chaussettes, on coupe le bout, et on roule ! Et voilà, vous avez recyclé, vous avez réduit vos déchets, et vous avez économisé quelques euros. Merci qui ? Merci Lolo !

Et vous avez même le droit de vous faire les macarons de la princesse Leïa!

Bon, c’est pas non plus une obligation, hein… mais si vous voulez le total look, c’est par ici.