Je suis la femme invisible

« Naaaaaaan ! Mamaaaan ! Sérieux ? »

« Qu’est-ce qui se passe mon grand ? »

« Sérieux ? T’as pas mis la carafe d’eau au frais ??? »

« … »

Voici comment s’est passé le retour de l’école hier. Et j’ai eu envie de dire plein de choses à mon fils, mais j’ai juste répondu qu’il y avait des glaçons, donc qu’il pouvait aussi bien en mettre dans son verre. Mais voici ce que j’ai eu envie de lui dire toute la soirée :

OUI. Oui, c’est vrai. C’est vrai que je n’ai pas mis la carafe d’eau au réfrigérateur, mon fils adoré. C’est tout à fait juste. Pourtant, j’y ai pensé. Je te jure. Mais, au moment où j’allais le faire, j’ai vu ton pyjama qui était en boule dans le canapé, donc, je l’ai rangé à sa place sur la patère à coté de ton lit. Et j’ai commencé mes tâches quotidiennes de maman qui n’arrête pas, mais qui n’est pas payé et que tout le monde croit qu’elle se fait les ongles devant la tv, toute la journée. Oui, maman au foyer, quoi !

J’ai donc ouvert les lits, ainsi que les fenêtres, ramassé et rangé ce qui traînaient dans les chambres, le salon, la salle de bains, etc. J’ai rebouché ton tube de dentifrice, nettoyé le lac qui s’était formé autour du lavabo de la salle de bains, nul ne s’est pourquoi…

J’ai ensuite emmené le chien chez le véto pour son rappel de vaccin, puis sur le chemin, je me suis arrêtée pour jeter les différents déchets dans les poubelles de tri.

De retour à la maison, j’ai brossé le toutou, la véto m’ayant fait remarqué qu’il muait (sans dec’ ! C’est donc ça, les paquets de poils qui jonchent le sol de la maison!)et que les paquets de poils qui le font ressembler à un mammouth le gênaient ! J’ai lancé une lessive, nettoyé les abords de la piscine, passé l’aspirateur dans toutes les pièces, lavé par terre dans toutes les pièces aussi, et tiens, au moment où j’ai fini, la lessive aussi s’est terminée! Donc, étendage de lessive, non sans avoir d’abord retiré le linge sec de la veille. Et dans la foulée, j’ai lancé une autre machine. Bah oui, j’ai oublié de dire que j’avais retiré tous les draps et oreillers des lits pour en mettre des propres .

 

Allez, carafe, carafe ! Ah oui mais une fois dans la cuisine, j’ai constaté qu’il était déjà bientôt midi et qu’il fallait que je prépare le repas du soir. Et une fois le repas du soir fait, j’ai enchaîné sur votre goûter. Tu sais, le cake aux abricots du jardin (j’ai dit que je les avais cueilli et nettoyé ? OK, laisse tomber!) que tu as trouvé « Chuper bon ! Crounch ! » ? Et bien, il ne s’est pas fait tout seul, non, non… Ainsi que la salade de fruits rouges qui l’accompagnait, les petits fruits ne se sont ni lavés, ni coupés seuls.

Et c’est là, que j’ai flanché, je l’avoue, j’ai oublié la carafe… Parce que j’ai reprisé le tee-shirt de ta sœur, qu’elle voulait mettre pour la kermesse, que j’ai commencé à découper le carton géant, qui traîne dans le jardin depuis 3 semaines, mis les petits morceaux dans ma voiture, et comme il faisait environ 43° en plein cagnard (si, si!), j’ai du perdre la notion des choses importantes, comme mettre la carafe au frais…

20190625_122006.jpg

Oups, lessive 2 finie, vite, vite, retirage (bien sur que ça se dit!) de linge sec , étendage 2 avant de filer au supermarché trouver un cadeau pour l’anniversaire de ta copine samedi, et de vous récupérer à l’école. Ouf…

Enfin ouf… la journée étant loin d’être finie, puisque je dois encore contrôler vos devoirs, organiser le passage à la douche, conduire ta sœur à l’aïkido, revenir, mettre la table, vérifier les cartables, remplir les gourdes, répondre en urgence à vos demandes diverses et variées « Maman, j’ai un mot de la maîtresse parce que je bavardais, il faut que tu signes» ou bien « Tu peux m’aider à coller mon poster de Kylian M’Bappé ? » ou encore « Pour demain, il faut ramener des bouts de bois, de la ficelle rouge et du papier alu, à l’école » « Mais tu le sais depuis quand, ça mon grand ? » « Oh, je sais pas, ça fait longtemps… » « … », retourner chercher la grande à l’aïkido, réchauffer le repas, débarrasser la table, répéter 15 fois, « Allez vous brosser les dents et faire pipi ! », lire l’histoire…

Alors, oui, mon petit-grand, je sais que mon travail à moi, il est invisible, que personne ne se pose la question de savoir comment les lits sont faits, le repas prêt à l’heure et les vêtements sont toujours propres et pliés dans l’armoire… C’est juste normal et tellement injuste…

Mais tu sais quoi, je vais t’épater, je vais faire encore mieux qu’hier : J’ai mis la carafe au frais ! Espérons juste que tu t’en aperçoives !;)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s