Privé de télé!

Tout est parti d’un constat navrant sur la difficulté de lire lorsqu’on est parents-actifs-débordés- fatigués-culpabilisés et que les journées s’enchaînent et se ressemblent sur le rythme du détestable « métroboulotdodo ».
Une idée nous est donc venu un soir : lançons nous le pari de lire 5 livres chacun en 1 année. Oh oui, bien sur, j’en vois qui ricanent derrière leur parasol… « 5 livres, je les avale en 2 mois ! » …Oui, mais croyez moi entre les enfants, le boulot, et le quotidien à gérer, lire est un luxe que nous ne pouvions pas nous offrir sans prendre du temps sur une autre activité. Nous avons donc décidé de sacrifier une soirée télé par semaine : le mardi. Sans aucune angoisse mais avec une certaine excitation…

Nous ne sommes pas des mordus de la télé. Et nous sommes très attentifs à ce que regardent les enfants. Pour eux, c’est uniquement le week-end, et ce n’est pas la télé. Ils doivent sélectionner ce qu’ils regardent soit sur le replay, soit sur Netflix. Cela permet de contrôler ce qu’ils voient, de limiter la pub, et surtout de ne pas engloutir des tonnes d’images, plus ou moins appropriés à leur age, sans réfléchir.
Quand à notre consommation, à l’Homme et moi, elle s’est toujours limité, depuis que nous avons les nains, à allumer la télé une fois qu’ils sont couchés. Donc jamais avant 21h00.
Nous regardions donc pas mal de Replay, Netflix ou des enregistrements. Un 1er changement s’est opéré il y a quelques mois, avec la suppression des infos que nous regardions jusque là quotidiennement. Un certain dégoût, une prise de conscience de la manipulation des images par les médias (mais ça c’est un autre débat) et nous avons arrêté du jour au lendemain les 30mn journalière de gavage. Pour autant, nous restons informé chaque jour (radio, internet) mais en sélectionnant nos sources et en limitant le temps passé.

Il y a donc un mois tout juste, nous avons passé notre 1er mardi sans allumer la télé avec un gros bouquin entre les mains, un fond de musique jazz pour l’ambiance (M…. on vire vraiment intello chéri ! )et on a kiffé grave !
Au point que nous avons réitéré le mercredi, puis le jeudi… jusqu’à constater que nous n’avons pas regarder la télé depuis 1 mois ! Et que j’ai fini mon 1er livre en 3 semaines ! Incroyable ! A ce rythme, il y a fort à parier que j’en lise plus que 5 dans l’année !

thDS92VNMC

Alors, bien sur, c’est l’été, nous avons la chance, de pouvoir nous installer jusqu’à la nuit tombée sur la terrasse, sans craindre d’avoir froid (et oui, le Sud quoi!), ce qui crée aussi une ambiance et un apaisement propice à la lecture. Il n’est pas dit que nous ne rallumions pas la tv de temps en temps, une fois l’automne arrivé, mais le rythme de lecture retrouvé après toutes ces années, le plaisir d’être accroché par une histoire, la hâte chaque soir de retrouver le récit sont une source de grand bonheur partagé avec l’Homme.

Le plus étonnant n’est pas de retrouver le plaisir de cet instant d’évasion, non, le plus surprenant est l’absence de manque télévisuelle… Passer de la télé chaque soir à plus de télé du tout est un changement radical, non préparé (nous avions prévu 1 soir par semaine je rappelle…) et auquel nous n’avions pas réfléchi comme une possibilité à longue durée. Et pourtant, je ne ressens ni manque, ni besoin, ni regret d’une émission, ou une autre. Nous réfléchissons plutôt à sélectionner un bon film lorsque l’envie refera surface, plutôt que de zapper inutilement à la recherche du programme le moins pénible à regarder.

L’été, les soirées à rallonge, les vacances, invitent évidemment à la lecture et à zapper la télé (jeu de mot Ô combien fin et subtil qui montre à quel point il était temps que j’arrete la tv…), je vous invite donc à sauter le pas et à profiter des bienfaits de ce petit plaisir. Si cela vous intéresse, je viens donc de finir Wild de Cheryl Strayed, qui fait le récit de sa randonnée de plusieurs centaines de km en solitaire sur le Pacific Crest Trail, qui relie le Mexique au Canada. Perso, j’ai adoré ce bouquin, et je vous le conseille vivement si vous aimez les grands espaces, la randonnée, l’introspection et les personnages un peu cassé, complètement ordinaire mais avec une rage de vivre extraordinaire.

Bonne lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s