Bilan des 4 mois de ma nouvelle vie de maman au travail

IMG_5079.JPG04h27 : « Maman ! Maman ! Je retrouve plus mon doudou… » La voix tristement désespérée de mon fils vient sonner le début d’une longue journée…

04h33 : recouchée, les pensées affluent dans mon petit cerveau pourtant embrumé : demain c’est sport pour la grande, ai-je bien préparé le survêt ? – conference call à 14h00 : faut pas que j’oublie d’inclure les chiffres d’août à mon rapport- c’est quoi le temps prévu pour la semaine ? – réunion jeudi pour le petit, faut que je quitte le boulot plus tôt- la choré du cours de danse, c’est 2 rotations d’épaule, 4 hanches à droite, ou 4 rotations d’épaule, 2 hanches à droite ? -quand est-ce que je vais pourvoir acheter des chaussures à la grande…. les sandales ça commence à devenir limite le matin- J’ai oublié de sortir le numéro du plombier pour que l’Homme l’appelle : y penser demain soir en rentrant….

04h58 : Ok, la nuit est finie. J’attrape mon téléphone et je note tout ce que je dois faire et/ou acheter, en espérant que coucher les idées sur le papier sur l’écran, m’octroiera plus de légèreté dans la caboche… genre la fille qui croit encore au bonhomme en rouge…

05h36 : Je me réveille en sursaut. Ma fille qui nage au fond d’un lac tellement profond, et moi qui n’arrive pas à plonger pour aller la chercher parce que mes vêtements font comme un parachute et m’en empêche et je n’ai plus de souffle, et je la vois si petite au fond du lac, et mon mari qui ne réagis pas et… et… OK, je suis la personne qui fait UN rêve tous les 6 mois, et en plus : il faut que ce soit un cauchemar !

05h55 : Plus que 20 mn avant que le bipbip fatidique… Dors, bon sang, dors !

06h08 : 7 mn, je peux dormir, JE PEUX DORMIR !

06h14 : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !

06h55 : je sors de la maison, pantalon blanc, éviter les attaques du chiot (de 33 kg, je précise) qui me fait fête comme si nous nous étions quittés, il y a 1 semaine.

07h35 : C’est pas censé commencer vers 8h00 les bouchons ? Faut partir à 5h00 du mat’ pour avoir la paix ?

07h50 : arrivée au bureau , ma vie de working girl commence.

17h00 : c’est ma semaine du soir pour récupérer les gamins, je file comme si j’avais un pitbull à mes trousses vers la voiture, la route, les bouchons, le stress.

17h25 : j’ai fait 5 km… C’est pas censé commencer vers 18h00 les bouchons ? Faut partir à 15h00 pour avoir la paix ?

17h45 : encore 10km… la main sur le portable, prête à appeler les copines-maman-au-foyer pour aller récupérer la grande à l’aïkido… ok, si ça roule comme ça, si y a une place devant le dojo, si je cours, et si il finisse 5mn en retard, je peux le faire, je peux le faire ..

17h59 : j’y suis ! J’y suis ! Je cours comme une dératée depuis le parking, je vois à travers les grandes vitres, ma fille qui sort de la salle, et qui me cherche du regard… J’ai envie de hurler : « Je suis là chérie ! Je suis là ! » Je monte les escaliers 4 à 4, j’arrive essoufflée et rouge comme une tomato, elle me voit, me sourit… Pffffffffffffffff/Rrrrrrrrrrrrrrgggggghhhhhh/Hiiiiiiiiiiii (son de mes poumons qui tentent de reprendre une activité normale)

18h06 : « Maman, la maîtresse elle a dit qu’il fallait ramener des châtaignes- 2 photos d’identité- un tee-shirt rouge- un protège cahier chocolat bleu pâle. Et normalement c’était pour hier, mais on peut le ramener pour demain. » Je suis pas couchée, ça c’est certain…

18h14 : Je me gare sur le parking de l’école. Je vois des mamans qui quittent l’aire de jeux en s’embrassant, tout sourire, Converse aux pieds et enfants sous le bras « A demain, bonne soirée, bisous-bisous ». Elles sont calmes, elles ne transpirent pas, elles sont « au foyer ». J’étais ELLES, il y a peu… Mélange de tendresse, de culpabilité et de compassion…

18h15 : Je récupère mon petit, heureuse et rassurée : je tiens mes 2 enfants par la main, et il n’est pas 18h30 !

18h20 : Au portail, déchaîné comme un bagnard en rut, mon chien (ou chiot de plus de 30kg, je le rappelle) nous accueille comme il se doit. Mais… mmmmhhhhh, pourquoi il y a de la poussière blanche sur son pelage noir ? OH NON ! Un sac de ciment éventré sur le sol de la terrasse… Je suis vraiment pas couchée…

18h57 : J’ai fini de balayer-aspirer-lessiver la terrasse, crier sur le chien qui pense toujours que le balai brosse est un animal, qui n’attend que lui pour jouer, je rentre dans le couloir, marche sur les chaussures qui traînent, me prend les pieds dans le cartable et lance avec courage un « Qui prend sa douche en premier ? »

19h21 : Après avoir forcé douché les enfants, fait leurs lits, étendu la lessive, vidé le lave-vaisselle et commencé à mettre la table, le tout en même temps et dans le désordre, je m’aperçois que l’Homme est rentré et a commencé à installer le portillon qui traîne dans l’allée depuis 3 semaines… logique masculine impénétrable et incompréhensible pour la femelle que je suis, je prends sur moi ENORME.

19h30 : Coquillettes au fromage, salade de tomates, yaourts, l’image de la famille de l’ami Ricoré en tête, j’accueille avec plaisir, ce moment de calme et de partage autour du repas.

19h31 : « Pour la 3ème fois, assied toi correctement, et enlève ton verre de ton assiette ! »

19h34 : Je veux juste prendre une douche…

20h06 : Devoirs de la grande, préparation des affaires pour le lendemain.

20h16 : « Allez vous laver les dents et au lit ! »

20h24 : « Maman, j’arrive pas à ouvrir le tube de dentifrice »… « Mmmmmhhhhh, et donc tu fais quoi dans la salle de bains depuis plus de 5mn ? » « Ben, y’avais une petite mouche sur le miroir, et comme elle voulait pas partir, je lui ai mis du pschitt sur elle, et après elle faisait du hip hop par terre, comme j’ai fait à la kermesse, elle tournait, elle tournait, et après elle tournait plus du tout alors je l’ai jeté dans les toilettes, et après… » «  Ok, vas-y maintenant : lave toi les dents. »

20h31 : Rituel du coucher pour le petit. « A demain mon grand, fais de beaux rêves. Je t’aime. » « Moi aussi je t’aime…. Je peux avoir de l’eau ? »

20h36 : Histoire pour rituel du coucher de la grande « Alors la princesse lança un arc en ciel gelé sur le pays, et… » « Maman ! Je veux faire pipi ! »

20h47 : « A demain mes chéris, dormez bien »

20h49 : Je m’habille comment demain ? Il fait quel temps ? Ai je le courage de me préparer à manger ?

20h50 : Je tombe nez-à-nez avec ma fille dans la cuisine, qui « entend des drôles de bruit, quand même c’est bizarre » dans sa chambre.

20h59 : Je vais enfin prendre cette douche chaude ! Ah ben non tiens, ya plus assez d’eau chaude…

21h20 : je m’écroule dans le canapé, un Sojasun Myrtille à proximité. « Tu regardes quoi chéri ?  Un documentaire sur le Bison des villes ? C’est quoi ça ? AH, pardon, le Boson de Higgs, ah oui, oui bien sur, oui… Non, non, je l’ai déjà vu je crois, celui-là, je te remercie, je vais regarder en truc sur la tablette…»

21h23 : 2ème saison de Orange is the new black, je vais me faire 2 épisodes et au lit.

21h32 : ZZZZZzzzzzzzz….

Publicités

4 réflexions sur “Bilan des 4 mois de ma nouvelle vie de maman au travail

  1. Dur dur, mais t’assures grave! Y a un temps d’adaptation (pour l’Homme aussi visiblement), un rythme un peu fou… mais plein de beaux accomplissements, a la fois pour toi et pour ta famille 🙂 Courage courage 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s