Le blues de la mère au foyer

Des années à défendre le statut tellement ingrat de mère au foyer, des années à justifier auprès des proches et des moins proches que non, une mère au foyer, ne regarde pas les feux de l’amour allongée sur son canapé, en se faisant une pédicure et en s’empiffrant de chocolats, des années à répondre à la fameuse question « Mais… tu ne t’ennuies pas trop? », des années à tenter de valoriser ce « statut », puisqu’il n’est ni un métier, ni un hobby, ni une occupation…

Et puis un jour, marre.

Marre de ne pas avoir de coupure : mère au foyer c’est tous les jours, toutes les nuits, la semaine et le week-end, les jours « travaillés » et fériés, les vacances, tout le temps, 24/24,7/7, 365/365…

Marre d’attendre l’heure de retrouver les enfants, parce que l’envie de les serrer dans les bras est forte, et marre de s’en prendre plein la tête, au bout de 30 secondes : « Oh non ! Encore des tartines au Nutella pour le goûter ! Et pourquoi, t’as pas ramené ma trottinette ! »

Marre aussi d’attendre  le retour de l’Homme pour lui raconter un tas de trucs passionnants, et de le retrouver à pas d’heure, exténué par le boulot, exténué d’avoir trop parler, dirigé, coaché, évalué et motivé.

1827901-marcia-cross-alias-bree-van-de-kampMarre des petites réflexions anodines des uns et des autres : « Oui, mais toi, t’as le temps. » « Franchement, parfois, j’aimerais être à ta place » « Waouh ! Comment je péterais un plomb, à ta place ! »

Marre de gérer l’intégralité de la maison : le ménage, la lessive, les repas, la comptabilité, le jardin, les factures, les échéances, les achats, les dépenses, la voiture, les courriers, les courses, etc.

Marre de gérer l’intégralité de la famille : les rendez-vous, l’éducation, les sorties, les invitations, les pipis, les cacas, les chagrins, les peurs, les anniversaires, les maladies, etc.

Marre d’enfiler tous les jours la panoplie jean-pull-Converses, parce que c’est pratique… oui, la jupe-talons ça le fait pas, quand tu te retrouves sous la pluie, avec les enfants, le chien, les cartables, le goûter, et que tu essaies de faire tenir tout ça, sous un parapluie.

Marre du manque de considération.

Marre de ne jamais faire de pause, par culpabilité sans doute.

Marre de ne pas avoir de salaire, et donc de ne pas s’autoriser de dépenses perso.

Marre d’être toujours dispo pour tout le monde.

Marre de se sentir coupable tout le temps et pour un tas de trucs…

 

Bon… un billet un peu bluesy aujourd’hui, mais je travaille déjà sur le suivant : tout ce que j’ai apporté à ma famille en étant maman à la maison !

Publicités

12 réflexions sur “Le blues de la mère au foyer

  1. En effet c’est ingrat comme « job » car ça ne s’arrête jamais et que si l’on attend un peu de considération, on peut toujours se brosser… Je dit « on » mais je ne suis pas mère au foyer (pas d’enfants, et je travaille) mais je me figure bien ce que cela doit donner… Vivement le prochain billet un peu plus ensoleillé. Et bon courage !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Ecrire à travers ce blog, me fait beaucoup de bien, plus que je ne l’aurais imaginé… Mais c’est aussi vos commentaires à toutes et tous, qui me font vraiment sentir que je ne suis pas seule à vivre ces moments de solitude, ces incompréhensions, et ses questionnements, et cela me fait vraiment chaud au cœur 🙂 Alors, tu as raison, ce n’est peut-être pas rassurant, mais au moins, on se sait compris et pas seule … très bon weekend à toi. Biz

      J'aime

    1. Oups! J’ai honte… moi qui me bat pour l’égalité de traitement, je ne peux pas concevoir de faire cette boulette! Bien entendu cher Routid, homme, femme, papa, maman, cela ne change rien au ras le bol et à la morosité qui frappe parfois… Encore une fois, partager le même sentiment avec d’autres, fait se sentir moins seule et donc… à peu près normal! Bon weekend à toi.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s