Elle est arrivée ce matin!

J’avais cru l’entrevoir ce matin en préparant le petit déjeuner de ma fille, mais je me suis dit que je n’étais simplement pas bien réveillée et comme je venais de sortir le pot de moutarde du frigo, pour faire son chocolat chaud, je n’ai pas cherché plus loin que cette explication: ça se tenait.

Puis, il y a eu le départ en voiture avec les enfants, où un petit agacement, oh, pas grand chose, juste une envie de dire des gros mots (oh, zut! c’était quoi la résolution n°4?) qui est venue me chatouiller la langue, parce que l’Homme n’avait pas remit les sièges auto dans ma voiture après avoir ramené du matériel … Bref, une petite rage que j’ai ravalée sans broncher en me tordant en 4 pour accrocher les bitoniaux dans les bonnes attaches, avec les enfants qui courraient tout autour de la voiture en hurlant « C’est quand qu’on y va! C’est trop long! « ….

 

C’est plus tard dans la matinée, quand après avoir acheté la galette (enfin les galettes: 1 pomme pour les enfants, 1 frangipane pour l’Homme et une brioche pour moi!) que j’ai vraiment eu un doute… J’ai sorti le carton de décoration de Noël et j’ai commencé à ranger soigneusement en emballant les petites pièces fragile en verre, en faisant attention de bien plier les guirlandes pour qu’elles ne s’emmêle pas, en mettant les boules dans des boites selon leur couleur… et en prenant un papier d’emballage, j’ai cassé une petite décoration en verre! Une adorable petite cloche à dessert renfermant une part de fraisier tout aussi adorable… une exquise et si fragile petite décoration… et là, j’ai eu une petite envie de pleurer! Bon sang, aucun doute, cette fois-ci: elle était bien là, elle montrait enfin son visage, celui de l’ennemie , celui que je n’avais pas vu depuis janvier dernier, qui ne me manquait pas du tout, mais qui devait pourtant revenir comme à chaque fois, j’ai nommé, la grande, la majestueuse: DEPRIME POST FÊTES!

DSCN4711

Comme pour bien me montrer qu’elle gérait la situation et qu’il était inutile de fuir, elle a fait s’assombrir le ciel jusque là bleu, caché le soleil derrière un voile de nuage et un frisson m’a parcouru le dos.

J’ai donc terminé de déshabiller le pauvre sapin, qui lui aussi a eu un frisson (si, je l’ai vu!), rangé les paillettes, lumières et chaleur diverses dans mon gros carton, je suis monté au grenier et l’ai déposé avec précaution, tel un vieil ami, en lui disant: « A l’année prochaine…. surtout ne prend pas froid pas l’humidité… »

DSCN4701

Je me suis renseignée sur cette déprime et j’ai constatée que beaucoup de personnes la vivent. Par contre, l’analyse faite pas la plupart ne me convient pas vraiment: une excitation intense au moment de la préparation des fêtes, et puis finalement une déception face à Noël et Nouvel An qu’on avait imaginé extraordinaire et qui se révèle finalement moyen… Bah, non, pour moi jusqu’à hier, tout était génial! Je veux dire que depuis la préparation, qui est effectivement un moment de grand plaisir et de bonheur de A à Z, jusqu’à ce que je range le sapin (enfin plutôt les décos!) en passant par les fêtes en elles mêmes, tout est génial. Cette année d’autant plus que nous avons fêté Noël pour la 1ère fois à 4, au calme, la magie de Noël a vraiment opérée, et j’ai pleinement profité de chaque instant. Alors…. voici mon explication, qui vaut ce qu’elle vaut: je suis toujours aussi excitée qu’une enfant durant la période des fêtes (et chez moi, ça peut commencer en Novembre, sans problème!) mais si j’ai les yeux d’une enfant pour Noël, j’ai le regard d’une centenaire à la fin des vacances: la grisaille, les mois de janvier et février intermmmmmminables (avant d’arriver à une nouvelle excitation : les plantations du printemps!) , la reprise et sa routine, les kilos en trop (Aïe! Aïe! Aïe!) et tout une année avant de retrouver mon carton de décoration, abandonné seul dans la poussière du grenier…et surtout, le manque de projet. Car oui, cette période de fêtes, c’est un projet que l’on gère en vrai professionnel:

  • De combien d’argent dispose t-on? : Directeur financier
  • Qui sera présent?: Attachée de presse
  • Quel cadeaux ?: Acheteur
  • Quel code couleur pour le sapin et la table? Décoratrice d’intérieur
  • Quel menu? : Top Chef/ Sommelier
  • Quel playlist pour le réveillon?: David Guetta!

La solution pour y échapper finalement serait de se créer très rapidement un nouveau projet… mmmmmhhhhhh…. « Chéri, c’est quoi la prochaine fête sur le calendrier? St Valentin? … ça tombe bien: Faut qu’on parle! « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s