Notre 1er Noël à 4…

photo (9)

Lorsque vous vivez à plus de 900 km de la famille la plus proche, les réunions familiales sont plutôt sporadiques. Noël est donc LE moment le plus adéquate est logique pour se retrouver.

C’est donc « en toute logique », que nous avons passé les 5 dernières années à effectuer le même rituel, comme des milliers de famille « expatriés » (même si nous vivons en France à nouveau!): Nous avons acheté nos billets (d’avion ou de train) 2 mois à l’avance, en se disant que ça serait moins cher, longuement  hésité sur les billets Non-échangeable-non-remboursable, que nous avons finalement pris avec un nœud au ventre, en pensant au pire, en cas d’annulation inopinée, et nous nous sommes quand même demandé s’il n’y avait pas une erreur sur le prix exorbitant qui nous était facturés pour 4 places en seconde classe. Non? C’est normal? tout le monde part au même moment, alors vous en profites pour gonfler les prix? Ah, bon, d’accord…

J’ai ensuite Nous avons ensuite préparé les valises et sacs devant permettre à 2 adultes et 2 enfants de rester propre ou du moins présentable (!) durant une quinzaine de jours dans un minimum de contenants… Fastoche!

Le jour du grand voyage étant arrivé, nous nous sommes levés à l’aube (bah oui, on a pris les places les moins chères!) armés de nos paquetages, tels des militaires en mission, et avons pris place dans notre wagon. 5 heures durant, nous avons déballés moult artifices (magazines, coloriages, jeux de cartes, bonbons…)  afin d’occuper 2 enfants n’ayant pas 8 ans à eux deux. A la 11ème partie de 7 familles, je suis allée crier dans les toilettes, j’ai eu hâte d’arriver…

Notre périple accomplit, nous avons pu commencer notre marathon famillesque, où les règles sont simples: voir un maximum de personnes en un minimum de temps. Ce qui implique une grande organisation, une solide composition physique et un estomac à toute épreuve. En effet, nous enchainons les kilomètres en voiture afin de quadriller le périmètre, selon un schéma plus ou moins organisé, qui nous mènera du cassoulet de tata Josette au couscous de mamie Rita, en passant par le gateau chez le cousin Gaston, qui aura pour l’occasion invité la nièce du petit fils de sa tante, qui nous a vu bébé et qui veut voir si on a toujours les joues pleine de taches de rousseur!

A la fin de ces vacances,  après avoir englouti plus de nourriture qu’il n’en faut pour nourrir une famille de 4 personnes pour 3 mois, parcouru 700 km en restant dans la même région et embrassés plus de personnes que n’en compte notre village du Sud, une conclusion s’impose : Que ça fait du bien de revoir la famille… mais combien c’est épuisant!

Alors, nous avons décidé que cette année et pour la 1ère fois donc, nous allions resté chez nous, à Noël et donc à 4. Et ce fut, c’est, un vrai bonheur de pouvoir vivre ce 1er Noël de notre famille en prenant le temps et en accordant du sens à chaque détail: la table du repas décorée, l’apéro avec les enfants et les questions de veille de Noël où l’imagination se mêle à l’excitation « moi si je me lève pour faire pipi, et que je tombe sur le père Noël, je vais fermer les yeux, car il ne veut pas qu’on le voit! », le repas, la préparation des carottes et des clémentines sous le sapin pour le père Noël et ses rennes, les petits chaussons posés avec soin, le dessin animé tous les 4 dans le canapé et sous un plaid en mangeant des chocolats après s’être brossé les dents (!), le chevalier qui succombe au sommeil en 1er et qu’il faut coucher comme un bb, l’installation à 1h du matin des cadeaux, en bloquant la respiration pour ne pas faire de bruit, le réveil à 6h50 « Venez voir, le père Noël est passé!!!! » le déballage, la surprise, les « Oh! », les « Ah! », la matinée à les aider à monter des Legos, la journée en pyjama pour au moins d’eux d’entre nous , etc.

Je garderai en  mémoire chaque image de ce Noël tendre avec la satisfaction purement égoïste que leur bonheur n’a appartenu qu’à nous durant au moins ces dernières 24h00…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s