Les choses qui ne seront plus jamais pareilles une fois qu’on a des enfants: sortir de chez soi… et même rentrer!

Sortie de bébé!

Encore un de ces trucs que l’on ne peut imaginer tant qu’on n’a pas d’enfant. Et en effet, comment imaginer… imaginer que sortir de chez soi, peu importe la raison, peut devenir quasiment une angoisse, un fardeau, tant l’ampleur de la tache parait parfois écrasante!

Pour mieux expliquer, il convient de distinguer 2 catégories: la sortie avec bb, et la sortie avec les plus grands.

Dans le 1er cas, il faut comprendre que quitter le domicile avec un bébé, que ce soit pour une visite chez le pédiatre, dans la famille, ou simplement faire un tour au parc, implique de prendre avec soi la moitié de la maison et de le faire rentrer dans le fameux sac à langer et accessoirement la poussette. Entre les couches, le paquet de lingettes, la couverture au cas où il fait froid, le brumisateur au cas où il fait chaud, (dans le même package chaleur, on ajoutera la crème solaire, les lunettes, la casquette!), les mouchoirs, le bavoir, le biberon, les boites-dosettes de lait (oui, même s’il n’y a qu’un bib à prévoir, on prendra quand même double dose au cas où on renverse!), la bouteille d’eau (léger avantage de la maman qui allaite dans ce cas, et qui part donc un peu moins chargé!), le gel antiseptique pour les mains de papa ou maman qui va préparer le bib, le doudou, la tototte, le carnet de santé si visite au pédiatre… et bien vous êtes déjà bien alourdi avec ce kit de survie du parent en goguette!

Ce qui est alors frappant pour le nouveau parent, c’est que la sortie rimera désormais avec : prévoir (oui, même si ça ne rime pas!). Préparer ce kit de sortie, ne se fait pas en 2 mn, donc quand chéri d’amour osera vous dire: “Tiens! Si on allait se balader ?”, vous ne le regarderez plus du même regard amoureux du-temps-d’avant, celui où vous vous imaginiez flânant dans les rues de Paris, allant boire un apéro dans un bistro et peut-être un ciné avant de rentrer main dans la main à la nuit tombée… Ah non, là, vous vous direz plutôt: “Mais, il me veut du mal ou quoi? J’ai pas dormi plus de 4 h en 48 heures, bb vient de s’endormir, notre appart ressemble à une salle de concert après un festival de rock, et il veut que je prépare la VALISE pour aller se BALADER!!!!”

NB: le kit a tendance à s’alléger à partir du 2ème enfant….on s’autorise un peu plus de nonchalance…

NB N°2: Peu importe que vous sortiez pour 1 heure ou pour 1 journée, le kit s’imposera à vous de la même façon!

Abordons maintenant la 2ème catégorie: la sortie avec les plus grands (catégorie dans laquelle je suis actuellement…).

Bien sur, le kit de sortie s’allège considérablement une fois que vous avez dépassé l’age des biberons, des couches, et que vos enfants peuvent manger à peu près de tout… Mais alors, un autre problème s’impose à vous, c’est que l’enfant ayant acquis plus d’indépendance et de caractère, naturellement il s’impose et s’oppose! Et cela passe par tant de manifestations diverses et variées, que sortir de la maison prendra alors beaucoup plus de temps qu’on ne l’aura estimé à la base!

Entre les “Pas maintenant, je joue!” et les “non, j’ai pas envie!”, les “j’arrive pas à mettre mon manteau” et les “je veux mettre mes chaussures bleues, pas les rouges!”, les “Attends! Je prends ma voiture Flash McQueen!” et les “Elle est où ma fée Clochette?”, les “J’ai pas fini de manger ma brioche!” et les “Je veux de l’eau!”, sans compter les “J’ai envie de faire pipi…”, une fois bien sur, que vous avez terminé de lui mettre l’anorak, l’écharpe, le bonnet et les moufles… et bien, il m’arrive très fréquemment d’avoir cette image de moi en train de tirer de toutes mes forces toute la famille, qui s’agrippe à tout ce qu’elle peut trouver pour résister… Ajoutez à cela, le stress de l’heure qui tourne lorsqu’il s’agit du départ pour l’école, ou pour prendre un train ou pour arriver à une heure précise à n’importe quel rendez-vous… Aie, aie, aie!

Je ne vous parlerez pas des retours, car vous allez penser que j’en rajoute, mais sachez seulement que revenir de l’école et demandez à des enfants excités et fatigués d’enlever leurs manteaux, leurs chaussures et d’aller se laver les mains, peut demander beaucoup plus de temps et de patience, que vous ne l’imaginez 😉

Publicités

2 réflexions sur “Les choses qui ne seront plus jamais pareilles une fois qu’on a des enfants: sortir de chez soi… et même rentrer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s